L’art de la musique compte beaucoup d’artisans dans son archive qui d’une manière ou d’une autre ont réussi à s’imposer par leur savoir-faire. Voici donc quelques-uns de ces musiciens légendaires.

François de Chancy

Un maître de la chanson française à qui nous devons aujourd’hui le patrimoine de la partition et quelques tablatures pour luth.  Notre maître fascinait tout l’hexagone avec ses chansons et ses airs au rythme endiablé. Cet éminent polyvalent artiste était très apprécié à l’époque du XVIIe siècle. Il obtint même l’appréciation royale et anime les ballets de la cours royale. Ce génie de la musique a gagné l’admiration de tous avant de rendre le micro en 1656. Même le  philosophe Mersenne n’a pu s’empêcher de faire faire son éloge.

Claude François

Un grand chanteur à l’ère de la technologie audio où la musique est plus accessible. Durant ses 15 années de carrière, cloclo s’est vraiment imposé dans l’univers musical. Né le 1er février 1939, époux d’une femme chanteuse, il était très apprécié du public. Il participa le 5 avril 1963 pour la deuxième fois à l’Olympia, un gala consacré aux jeunes chanteurs surnommés à l'époque « idoles des jeunes » On continue d’entendre aujourd’hui ses meilleures chansons comme ‘’Alexandrie, Alexandra ; Cette année-là ; Belles, belles, belles’’…

Johnny Hallyday

Ce grand et connu musicien né en 1943 eut une longévité exceptionnelle au plan de la scène artistique et ses prestations vocales et scéniques lui attirent une admiration particulière de ses pairs et du public. Il a une  large tessiture passant du ténor au baryton. Johnny Hallyday est un emblème du Rock français avec ses  60ans de carrière. Même après sa mort en 2017 à l’âge de 74 ans, l’icône de rock’n’roll continue de fasciner avec ses indémodables chansons.

Serge Gainsbourg

C’est un célèbre chanteur du 20ème siècle né le 2 Avril 1928. Ce grand chanteur provocateur a connu un début de carrière difficile mais a su finalement s’imposer, devenant une icône distinguée de la musique grâce à ses multiples talents. Il a laissé d’intéressants œuvres musicales (La Javanaise ; Je t’aime moi non plus ; Je suis venu te dire que je m’en vais) considérées parmi les meilleures de la France avant de rendre le micro le 2 mars 1991.

 

L’archive de la musique française ancienne compte assez d’imposants musiciens qu’il impossibles de lister sans en laisser d’autres. Chacun d’eux était meilleur dans la pratique de leur art.